Petit lexique

Cette page a pour vocation de lister quelques termes importants dans le domaine de l'évolution humaine, d'en proposer des définitions et de répondre à diverses questions que vous pourriez vous poser. Vous pourrez en savoir plus en lisant aussi ces ouvrages.

 

Liste et liens vers les définitionsholotypehomininé(s)"Homo sapiens archaïque"langage, Lucy, Selam, Taung et Miss Pless, morphologie d'Homo sapiensoutilsprimate

 

Petit glossaire complémentaire

 

Caractères primitifs ou dérivés : Les caractères des différentes espèces comprennent des caractères primitifs (ou plésiomorphes), qui sont communs à différents groupes, et les caractères dérivés (ou apomorphes) qui les différencient et permettent donc de discuter de leurs relations évolutives.

 

Culture : En préhistoire, on considère que des traits récurrents dans les vestiges livrés par plusieurs sites sont l’indice de leur fréquentation par des sociétés apparentées. Contrairement au concept de culture utilisé pour les sociétés historiques, les vestiges servant à définir ces cultures sont des vestiges matériels comme l’industrie lithique et osseuse. D’autres indices de comportement tels que les manifestations artistiques ou le traitement des morts sont aussi utilisés pour mettre en évidence des traits récurrents.

 

Dent : Organe situé dans la bouche utilisé pour couper et broyer les aliments. Est composée d’une couronne couverte par l’émail, de la racine, composée de dentine et de cément, et de la cavité pulpaire. Se conserve très bien en raison de sa dureté, d'où son intérêt en paleoanthropologie. Tous les homininés avaient 20 dents de lait (8 incisives, 4 canines et 8 molaires) et 32 dents définitives (8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires et 12 molaires).

 

Endocrâne ou moulage endocrânien : Modèle obtenu en moulant la surface interne du crâne. Permet d’évaluer la capacité crânienne et d’observer les empreintes de la surface externe du cerveau.

 

Éponyme : Se dit d’un site qui donne son nom à une culture ou à une industrie. Ex. : le terme « Magdalénien » vient du site de La Madeleine ,« Acheuléen » de celui de Saint-Acheul.

 

Espèce : En biologie, une espèce comprend un groupe d’êtres vivants pouvant se reproduire entre eux et dont la descendance est fertile. En paléontologie, ensemble des fossiles partageant les mêmes caractères dérivés.

 

Fossile : Correspond aux restes d’organismes, à leurs empreintes, moules ou traces d’activités. Le plus souvent, les fossiles sont issus des parties minéralisées dures d’un organisme, exceptionnellement des tissus mous.

 

Homininé : Les homininés sont les seuls primates à avoir développé la bipédie comme unique mode de locomotion. Selon la classification hiérarchique des animaux, cette sous-famille fait partie de la famille des hominidés avec la sous-famille des paninés, qui inclut les chimpanzés. Les homininés comprennent les genres Ardipithecus, AustralopithecusHomoOrrorin, Paranthropus, SahelanthropusVoir aussi.

 

Homo : Genre de la famille des hominidés et de la sous-famille des homininés qui se caractérise par l’acquisition de la bipédie, d’un gros cerveau d'un volume supérieur à 600 cm3, et d’une réduction de la face associée à celle de la taille des molaires. Ce genre regroupe les hommes actuels et tous les fossiles attribués aux espèces antecessor, ergaster, erectus, floresiensis, habilisheidelbergensis, neanderthalensis, rhodesiensis, rudolfensis et sapiens.

 

Nucléus : Bloc de matière première dont on a tiré des éclats, des lames ou des lamelles. Les négatifs des enlèvements sont visibles sur sa surface.

 

Paléontologie : Mot issu de trois termes grecs, palaios = ancien, ontos = vie, logos = étude, science ; c’est donc la science qui étudie les organismes disparus.

 

Taphonomie : Ensemble des processus subis par les vestiges biologiques après la mort jusqu’à la découverte des fossiles.

 

Taxon : Unité systématique de classification (famille, genre, espèce…).

 

Taxinomie : Science des lois et des principes de la classification des organismes vivants.